Ce site hommage aux harkis qui ont été oubliées durant la guerre. Il y a beaucoup de page sur le site qui expose ce que les harkis est, comme je l’ai expliqué dans un précédent post. Il y a aussi les témoignages de certains harkis qui expliquer comment la vie a ensuite été. Même en France, ils n’avaient pas où aller. Les gens remettraient en question leur nationalité. Par exemple, Ibrahim Sadouni explique que, lorsqu’il était en route pour la France, un steward dit “Tu es un traître de harki ?”. Il a répondu : “Oui, je suis un harki, mais je ne suis pas un traître”. Les harkis se considéraient eux-mêmes comme des citoyens français, mais ils ont été vraiment accueillir en Algérie ou en France.

 

 

 

http://webdoc.france24.com/harkis-les-oublies/

, ,

By



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Privacy Statement