MJ 2017, Uncategorized, Video, Voyages / Travel

Ma future carrière professionnelle dans le domaine international

13 Dec , 2017  

Pour ma curation finale, j’ai choisi de me concentrer sur mes aspirations professionnelles futures dans le domaine du travail global pour le domaine international. Je suis passionné par les questions de justice sociale et j’aime apprendre d’autres cultures. Je veux beaucoup voyager et rencontrer des gens différents pour que je puisse redonner à la communauté et être un citoyen du monde. J’aime les enfants et je crois qu’ils sont les futurs leaders du monde, il est donc nécessaire d’investir dans leur éducation. Je voudrais travailler à l’UNICEF, un programme des Nations Unies qui fournit une aide humanitaire et une aide au développement aux enfants des pays en développement. Je veux aussi régler les problèmes mondiaux qui violent les droits de l’homme tels que le racisme, le génocide ou l’inégalité entre les sexes. Amnesty International est une autre organisation pour laquelle je voudrais travailler car elle milite pour les droits de l’homme et essaie d’apporter des changements positifs dans le monde. Être agent du service extérieur est une profession que j’aimerais avoir parce que je pense que je peux faire plus de travail dans l’environnement gouvernemental, mais l’examen d’entrée au service extérieur est réputé difficile. Si je pouvais être agent du service extérieur, j’aimerais travailler sur la piste de la diplomatie publique et promouvoir les intérêts américains à l’étranger. Un choix de carrière moins politique que je pensais faire était d’enseigner l’anglais à l’étranger parce que j’aime interagir avec les étudiants et que je peux voyager et connaître un nouveau pays.

 

 

Les 3 sites que j’ai choisis reflètent le mieux les organisations pour lesquelles je veux travailler et les qualifications dont j’ai besoin pour ma future carrière:

https://www.unicef.org/fr/ce-que-nous-faisons#protection-enfant

https://www.amnesty.fr/devenir-benevole

https://www.monster.ca/fr/conseil-carriere/article/travailler-pour-le-gouvernement

 

 

Pour ces choix de carrière, une formation de premier cycle est recommandée, parfois nécessaire pour les postes au sein du gouvernement. Pour l’UNICEF, ils affirment que les candidats doivent être prêts à répondre aux urgences et être en mesure de s’installer dans n’importe quelle religion puisque c’est une organisation mondiale. Il y a un processus de demande et de présélection semblable à l’examen du service extérieur. Il faut avoir une idée générale des compétences de communication interculturelle, des compétences de base en mathématiques et des compétences interpersonnelles pour réussir à l’UNICEF. Les mêmes compétences peuvent être appliquées à un poste d’agent du service extérieur, en plus d’avoir des compétences en négociation, un leadership, un bon jugement et des capacités analytiques pointues. Ils recommandent une maîtrise peut améliorer les chances d’un candidat de recevoir le travail. Amnistie internationale suit le même processus parce que c’est un organisme à but non lucratif, et il faut effectuer une évaluation et être interrogé par un groupe d’experts. Pour l’enseignement de l’anglais à bord, vous pouvez demander un baccalauréat et un certificat d’enseignement de l’anglais en tant que langue étrangère (TEFL) augmente vos chances d’enseigner l’anglais à l’étranger professionnellement et ouvre la porte à plus de possibilités d’emploi. Tous les parcours à quatre carrières exigent une éducation et une expérience de haut niveau, mais aussi des compétences de compassion, une forte éthique de travail et la confiance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut pratiquer cette carrière dans les pays francophones en travaillant pour des enfants dans des pays en développement d’Afrique comme le Congo ou le Cameroun. Pour l’UNICEF, on peut utiliser le français quand on travaille à communiquer avec les mères pour savoir pourquoi leurs enfants se sentent malades et localiser le placard à l’eau propre. Les travailleurs d’Amnesty International peuvent parler le français, traduire la propagande utilisée pour calomnier les individus dans les zones rurales ou surveiller les situations des droits de l’homme et repasser à des branches de l’organisation dans le pays de langue française. Être agent du service extérieur exige de voyager dans de nombreux pays et de nombreuses missions diplomatiques ont lieu dans des pays où le français est utilisé. En pratiquant le français, cela donne aux agents l’avantage de comprendre la terminologie politique et de communiquer avec les entreprises africaines ou européennes qui ont le français comme langue primaire ou secondaire. Enfin, un enseignement de l’anglais à bord sera probablement en Afrique ou en Asie, mais il y a aussi une forte influence française dans ces régions. Si les élèves ne comprennent pas l’anglais enseigné, on peut utiliser le français comme un pont pour aider les élèves à comprendre ce qu’ils apprennent.

Amnesty International, l’UNICEF, le département d’État et les organisations qui envoient des enseignants à l’étranger pour enseigner l’anglais embauchent des jeunes comme moi parce qu’ils savent que la jeune génération est importante pour façonner l’avenir de la société mondiale. Les jeunes adultes sont les plus engagés et actifs dans la société et savent comment utiliser la technologie pour atteindre leurs objectifs ou diffuser des messages tels que des élections politiques ou des injustices à travers le monde. Mon groupe d’âge est le candidat idéal pour travailler dans ces organisations parce que nous sommes assez jeunes pour nous déplacer et nous avons la passion de faire face aux problèmes que la génération plus âgée avait peur de traiter. Mes études de langue française m’aident à réaliser cet avenir parce que je sais que le français est une langue populaire dans les sphères politiques et gouvernementales. Le français est la langue officielle des Nations Unies, de l’Union européenne, de l’OTAN et d’autres organisations mondiales et est l’une des langues les plus populaires de la culture. C’est le langage idéal pour le marché du travail dans lequel je veux travailler parce que beaucoup d’entreprises sont situées dans des villes européennes qui parlent français et mes études françaises me donneront l’avantage de penser de manière critique et de m’aider dans les discussions ou négociations. En apprenant le français, je serai plus ouvert pour atteindre mon objectif de carrière idéal et être un citoyen du monde.


 

http://https://www.youtube.com/watch?v=-yANJ8lY0CA

 

 

http://https://www.youtube.com/watch?v=amafiZoQf94

 

 

http://https://www.youtube.com/watch?v=nCd6v5pX524

 

 

http://https://www.youtube.com/watch?time_continue=6&v=veciiQ1sirc

 

 

 

 

 

 

 

, ,

By



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Privacy Statement