La gastronomie française

J’adore la nourriture et j’ai beaucoup de plats principaux. Depuis j’étais jeune, j’étais toujours dans la cuisine avec ma mère, lui demande toutes les questions comme <<combien d’épices utilisons-nous ?>> ou <<pourquoi fait-on cela ?>>. Je lisais beaucoup de livres des recettes (et je les lis encore) et quand j’ai vu les plats français la première chose qui est venue à l’esprit est combien beau les plats étaient. J’ai été tombé amoureux de la cuisine française pour sa beauté. <<C’est que les gens veulent dire quand ils parlent comme la gastronomie>> j’ai pensé…J’avais tort, bien sûr !

Maintenant, je sais qu’elle est très plus que cela – la gastronomie française, elle n’est pas seulement pour manger les bons et beaux plats. Elle n’est pas seulement la haute cuisine.

 

En réalité la gastronomie est à propos de la solidarité. La gastronomie est l’art de choisir, de cuisiner et de bien manger, mais elle peut être décrite comme la poursuite de l’harmonie dans la nourriture et comme <<l’art de la table>>. (3) Elle est un moyen pour tout le monde d’avoir la camaraderie à la table, où ils peuvent manger la bonne nourriture et aussi développer et faire l’expérience l’esprit de la culture de la nourriture française dans ses repas journaliers. (2) Le bon repas gastronomique met l’accent sur la convivialité, le plaisir du goût et l’équilibre entre l’homme et la nourriture – les produits de la nature.

Par une entrevue pour La Viande, Pierre Sanner, le directeur de la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires, dit que “[la gastronomie française est] avant tout un élément essentiel de la culture et de l’identité des Français qui aiment fêter les moments heureux de la vie autour d’une bonne et belle table.” (04) Elle est, M. Sanner continue, un outil pour se rassembler à table et apprécient la bonne nourriture et la bonne compagnie.

 

À vrai dire, la gastronomie française est une partie si importante et essentielle de la culture française qu’en 2010, l’UNESCO l’a déclaré une partie du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. (1) M. Sanner continue dans l’entrevue pour dire que l’inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité est un moyen puissant pour assurer ou sauvegarder la gastronomie pour les générations futures.

Avec l’inscription, les gens ont mis en place un plan pour <<la transmission par l’éducation, les travaux de documentation et de recherche ou encore l’intégration dans les grandes manifestations culturelles nationales d’un volet dédié au repas gastronomique>>. (04) Le plan a créé aussi les cités de la gastronomie qui ont la grosse tâche de mise en valeur de la gastronomie : Dijon, Tours, Lyon et Paris-Rungis. Ces types d’action sont très importants pour préserver la vieille gastronomie en même temps que la nouvelle culture est créée.

La bibiliographie

la bibliographie pour les photos

By


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Privacy Statement