Immigration / Immigration, Médias / Media, MJ2019, Uncategorized

la curation 03 – le FFF et Libre

10 May , 2019  

 

<<Libre>> est un documentaire politique des producteurs Jean-Marie Gignon et SaNoSi Productions. Il suit les efforts d’un homme (Cédric Herrou) avec son équipe des guerriers de la justice sociale qui offre le refuge aux migrants en France comme il lutte contre les injustices sociales dans le système de justice de la France. Le film se passe dans la vallée de la Roya, où il y avait des problèmes avec le système de justice, les réfugiés et les immigrants sans papiers de 2015 à 2017. Il est réalisé par Michel Toesca, qui est aussi le réalisateur de la photographie, le scénariste et l’éditeur du film.

 

Michel Toesca (à gauche) et Cédric Herrou (à droite)

 

De 2015 à 2017, la vallée de la Roya, de même que beaucoup d’autres endroits, a connu le trafic frontière lourd des migrants qui veulent avoir l’asile en France. Cedric Herrou, un oléiculteur, a choisi de leur offrir le refuge et d’aide à trouver cet asile quand le gouvernement de la France n’était pas l’offrir. Bien qu’on ne peut jamais vivre la même chose, on peut voir le dévouement de Herrou à la lutte et comment il a un grand coeur pour les réfugiés. Dans le film, on lui voit mettre de côté sa propre vie pour les aider. Il va même en prison pour les avoir aidés.

 

Il n’y avait pas de scénario pour le film. <<Rien n’était prévu>> M. Toesca nous a dit dans l’entrevue après la projection du film. Au lieu d’un scénario, il a ouvert son caméra <<chaque fois que Cédric ouvrait sa maison aux [réfugiés]>>. Pour trois ans quotidiens il filmait seul et filmait constamment sur les smartphones et les petits caméras en raison de la nature délicate de la situation. Il y avait plusieurs fois quand le matériel du film (trois smartphones et un caméra) a été confisqué par la Gendarmerie Nationale.

 

Après le tournage, M. Toesca a eu des centaines d’heures de matériel cinématographique, de beaucoup des héros de la vie réelle de la vallée, à éditer. Il a décidé de centrer le documentaire sur les efforts de Herrou parce que, selon Toesca, Herrou travaillait constamment. <<Il y avait beaucoup des [Herrous],>> il nous a dit, <<mais [Herrou] était constamment actif. La seule fois où il faisait une pause, c’était lorsqu’il a été arrêté>>.

 

En dépit d’une épreuve aussi grave que celle de demander l’asile dans un pays opposé à leurs efforts, les réfugiés trouvaient toujours le moyen d’améliorer leur situation, quelque chose que Toesca a bien capturé dans cette documentaire. Il a dit qu’ils <<ont traité un peu comme un jeu>>. Il a expliqué que s’ils n’ont pas “gagné” la première fois, ils riraient et essayeraient simplement encore, deux fois, trois fois et ainsi de suite jusqu’à ce qu’ils réussissent.

 

Même avec cet optimisme, les migrants ne peuvent faire tout ce qu’ils veulent faire seule-même, surtout s’ils ne savent pas leurs droits dans le pays. C’est parce que cela que, comme Cédric et les autres de la vallée de la Roya, on doit aider ceux autour de nous qui ne peuvent pas s’aider eux-mêmes. Les événements de la vallée de la Roy ne sont que quelques exemples de ce qui se passent dans le monde. Tout le monde ne peut pas travailler aussi fort que Herrou, mais on peut toujours produire un effet avec de petits gestes au service de ceux qui ont besoin d’aide. << Libre >> présente non seulement une histoire émouvante sur les luttes des migrants dans la vallée de la Roya, mais aussi un appel à l’action pour lutter contre l’injustice sociale.

La bibliographie

 

La bibliographie des photos

By


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Privacy Statement