Schaal2019

Alexander Pushkin

6 Jul , 2019  

On considère Alexander Sergeyevich Pushkin le poète le plus influent dans l’histoire de la Russie. Beaucoup de monde appelle Pushkin, “le fondateur de la langue russe littéraire moderne.” Maintenant en Russie et dans d’autres pays ex-soviets on peut trouver beaucoup de monuments, de musées, de rues, etc. dédient à Pushkin. 

 

Mais Pushkin ne parlait pas seulement russe, mais aussi français. Pushkin est né à Moscou en 1799 autour de la période de la révolution française. Ses parents étaient membres de la noblesse russe. Les nounous de Pushkin lui parlaient français pendant son enfance. Pendant le début du 19ème siècle, les aristocrates de la Russie parlaient français entre eux. Ils considéraient la langue russe la langue commune à cette époque. Le français était la langue la plus intellectuelle et très peu de ces gens pourraient écrire et lire en russe, le langue de leur pays.  Le français était leur langue maternelle.

 

Mais Pushkin avait un talent incroyable. Il pourrait écrire comme nul autre. Il a écrit des livres, des poèmes, et des journaux en russe. Il a écrit certains œuvres en français dans sa jeunesse, mais plus tard, il a décidé d’écrire en russe. Il á transformé le russe en une langue intellectuelle au même niveau que le français dans le monde de littérature. 

 

Pour Pushkin, pas comme des autres aristocrates, son identité linguistique était vraiment plus connectée avec la langue russe, mais certainement la langue française jouait un grand rôle dans sa vie. Pushkin était très actif politiquement dans sa vie. 

 

En fin Pushkin avait deux langues dans son cœur : le français, la langue de sa famille, de ses amis, et d’autres intellectuels ; et le russe, la langue de son pays.

 

Tietz, Tabea. “Alexander Pushkin and the Cultural Identity of Modern Russia.” SciHi Blog, 6 June 2018, scihi.org/alexander-pushkin/.

 

A brief history of how French language played a role in Russia throughout, specifically in the mid 19th century. 

Offord, Derreck. The History of the French Language in Russia. University of Bristol, 2014. 

By


1 Response

  1. Murphy Kathryn says:

    J’ai beaucoup appris sur Pushkin. Merci pour cette curation!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Privacy Statement